A quinze ans, il est déjà sur le chemin des grands du Blues Français. Il fait pleurer sa guitare et arrache les notes du fin fond de sa guitare. Pierre Cayla est considéré comme un petit génie de la 6 cordes, et fera parler de lui. En attendant, parlons en un peu.


Pierre, aujourd'hui, les jeunes sont plutôt branché Rap, Techno, Pop actuelle, pourquoi es tu resté sur une musique née au 19ème siècle ?

Depuis tout petit j’ai toujours entendu cette musique à la maison, et je pense que j’en ai été imprégné, c’est la musique que je ressens le plus et qui m’inspire beaucoup…

Parles nous de ta rencontre avec la 6 cordes.
Pour mes 10 ans mes parents m’ont offert une guitare épiphone modèle Gibson, depuis ce jour cela est devenu ma plus grande passion, quelques temps après je me suis acheté une Fender Stratocaster réissue 62… et depuis je ne cesse de jouer dessus…

A part Stevie Ray Vaughan, que l'on reconnaît dans ton jeu, dis nous en un peu plus sur tes influences ?
Il y en a plusieurs, dont : Jimi Hendrix, B.B King, Albert Collins, Albert King, Robert Jonhson, Jimmy Vaughan, Anson Funderburgh, Otis Grand, Robben Ford, et bien sûr Stevie Ray Vaughan, dont certain morceau figure dans mon répertoire…

Connais tu nos guitaristes Français tel que Fred Chapellier, Miguel M, Lorenzo Sanchez, Damien lopez …
A part Damien Lopez que j’ai vu en concert, je ne les connais pas personnellement, mais j’en entend parler régulièrement sur la chaîne du blues, je serais très heureux de les rencontrer en concert et de faire le « bœuf » avec eux…

Combien de temps passes tu par jour sur ta guitare ? as tu une discipline particulière pour travailler ?
Cela dépend de mon état d’esprit et de mon emploi du temps, je n’ai pas de discipline particulière, je joue dés que j’ai un moment et cela à n’importe quelle heure de la journée…

Présentes nous tes musiciens.
A la basse : Pascal Briez qui donne des cours à l’école de musique Le 57 à Toulouse, qui est d’une grande gentillesse et que j’apprécie beaucoup à la basse… A la batterie : Stéphane Piquemal le premier à m’avoir proposé de m’accompagner sur scène un batteur très pro…

Tu as joué avec Gwyn Ashton, 9 Bellow Zero, Gerry Joe Weisse, qu'est ce que cela t'inspire ?
J’ai fait la première partie de Gwyn Ashton à l’age de 11 ans et celle de 9 Bellow Zero l’année suivante au festival de guitare d’Aucamville prés de Toulouse j’avais très peu d’expérience de la scène, leur gentillesse m’a tout de suite mis en confiance j’ai très vite sympatisé avec eux, j’en garde un grand souvenir. Pour ce qui est de Gerry Joe Weisse, c’est tout autre chose, j’ai eu la grande chance de pouvoir jouer avec lui à plusieurs reprises, c’est un homme d’une grande gentillesse, qui donne beaucoup à son public et qui m’a apporté par son professionnalisme, la rigueur, la générosité sur scène, merci Gerry.

Parles nous de ton meilleur souvenir musical.
Mon meilleur souvenir musical c’est à Nono du groupe Trust que je le dois c’était à l’inauguration du magasin Midi Musique à Toulouse, lorsque Monsieur Auzel (le patron) lui a demandé si je pouvais monter sur scène pour faire un « bœuf » avec lui très gentiment, très simplement, il à tout de suite accepté, je n’avais pas ma guitare. Peter son guitariste m’a de suite proposé la sienne, une très belle strat et nous avons fait un fait un blues je m’en souviens encore, Nono m’a dit en sol(voir photo sur le site). J’espère pouvoir un jour encore le rencontrer sur scène. Merci Nono et Peter…

Est ce difficile de se faire accepter comme musicien à ton âge, comment ça se passe ?
Dés fois oui, pour certains musiciens qui ne me connaissent pas et qui ont un peu d’appréhension, mais en général je suis bien accepté, et cela se passe bien…

Chaque musicien possède son petit "truc" perso pour le matériel et ses préférences, parles nous du tient.
Mon petit «truc» perso c’est The cat !!! un préampli à lampe que m’a fabriqué un ami Jean-François très amateur de Blues, qui ne rate aucun de mes concerts (rires).

A part la guitare, as tu d'autres passions ou es tu à fond guitare ?
Je m’intéresse aussi beaucoup à l’informatique musicale et à la prise de son pour faire à la maison les maquettes de mes compos, j’aime aller à la pêche, et en ce moment je suis à fond mobylette (rires)

Tel que tu es parti, n'envisages tu pas de devenir pro dans ce domaine ?
Oui j’envisage de devenir pro dans ce domaine, mais il faut reconnaître qu’en France c’est très difficile, pour le jeune guitariste que je suis…

Quelles sont tes ambitions prochaines ?
J’aimerai bien faire la première partie d’un grand guitariste de Blues ou bien un grand festival...

A quand ton premier album ?
Bientôt avec mon groupe LITTLE PETER BLUES BAND au Studio Elixir à l’Union prés de Toulouse…

Qu'est ce que tu vas mettre dedans, des reprises, des compos, du 100% Blues ?
Des reprises 100% Blues et aussi quelques compos

Je te remercie pour cette interview et espère te croiser un jour pour une petite leçon de guitare ( rires ). Continues sur ta voie et gardes bien en toi notre regretté SRV.
Merci Rémi pour l’interview, j’espère moi aussi un jour te rencontrer, en ce qui concerne le regretté Stevie Ray Vaughan, aucun souci, il est dans mon cœur, je continuerai à lui rendre hommage...

Pierre.

Propos recueillis par Rémi Charlet le 22 octobre 2005


RETOUR
© 2007/2008 Zicomania - tous droits réservés - Conception Rémi CHARLET - Réalisation Rémi CHARLET