Fin limier de la 6 cordes, auteur, compositeur, interprète, Lorenzo Sanchez vole de ses propres ailes depuis quelques temps. Un CD sur les platines, un Autre sur les pistes l'Andaluz Child n'a pas fini de nous étonner. Confrontation avec ce perfectionniste de la compo.




Lorenzo, je crois savoir que tu as touché ta première guitare aux alentours de 1978. Dis nous en un peu plus.
Ma grande soeur commença à prendre des cours de guitare, mais manifestement, elle n'était pas douée !!.. mais heureusement elle la laissait « traîner »...c'est comme ça que j'ai touché une guitare pour la 1ère fois.

Fin des années 80 naissance du Brachay's Blues Band. Racontes nous l'histoire de ce groupe "Open Days"
Fin des années 80, il y a eu en premier lieu le groupe "Brachay 's Band"( essentiellement des compos disons « jazz, rock, latino... » ) avec à l'époque, pendant une période, un jeune guitariste Chaumontais Manu Codjia qui est devenu aujourd'hui un des plus grands guitaristes jazz de la scène européenne( Truffaz, Daniel Humair, Henry Texier, Aldo Romano....)Puis en 93, j'ai fondé le "Brachay's Blues Band" avec François Lefort à la basse, Patrick Grimaud à la batterie, Michel « Miguel.M » Moréno au chant.... je l'ai connu tout jeune ( il avait12 - 13 ans) et j'avais remarqué qu'il avait déjà une voix...au début ce fut un répertoire de reprises blues pour « se former «. ensuite vinrent les compos....en 97 s'y adjoint une section cuivre ( avec Stéphane Matuchet, Philippe Chodet, Jean-Claude Thyes)...nous avons eu un parcours du concert en bars à la 1ère partie de Gary Moore à Bagnols sur Cèze en 2001.... je crois.

Auparavant, un tremplin régional gagné en 97 qui nous permit de sortir un 1er cd 4 titres, puis en 98 le 1er album « We are in love « , puis en 99, nous avons remporté les «1ers Open Days» au Chesterfield Café, avec un album live « Live au Chesterfield» qui nous a propulsé vers de grands festivals (Cahors, Cognac, Garden blues fest, St Laurent du Var, Blues autour du zinc, Bagneux, Bagnols...ainsi que de nombreuses salles ( smac etc..) avec des 1ères parties de L.Peterson, G. Moore, Connie Lush, Big Lucky Carter , Benoît blue boy, J.J Milteau, Byther Smith, Kenny Neal etc...et aussi élu « meilleur groupe français blues» en 99 aux Trophées France Blues...

Comment as tu vécu la rupture avec BBB ? Comment as tu rebondi ?
Mal biensûr !!!...après beaucoup d'efforts et de travail et grace surtout au travail colossale de Marie Hernandez ( notre tourneur et aussi ma compagne), tout s'est arrêté brusquement....ce fut un choix de Michel Moréno qui voulut voler de ses propres ailes...

2002, année de la dissolution du groupe, 2003 premier album en solo. On ne peut pas dire que tu as eu le temps de te reposer. D'ou est sorti le nouveau Lorenzo ?
De l'envie de créer, d'évoluer et d'essayer de me trouver ( au moins musicalement ) et aussi par la force des choses pour avoir matière à démarcher et jouer sur scène !!

Peux tu nous faire un bilan de cette première galette.
Il a été bien acceuilli par les différents médias (presse, radio), étant un album assez métissé, je m'attendais à un acceuil beaucoup plus mitigé !!! j'en suis fier j'ai passé beaucoup de temps sur la création de cet album... le chant est moyen, c'était mes débuts de chanteur...depuis j'ai beaucoup progréssé et je me sens vraiment à l'aise aujourd'hui....musicalement il était peut-être l'illustration de mon état d'âme à l'époque...un peu mélancolique.

Tu nous fais un tour de table de tes musiciens ?
À la batterie, Patrick Machenaud ( ex Brachay's blues band ) qui joue aussi avec F.Chapellier et Miguel.m....beaucoup d'expérience , et très bon musicien.
A la basse, Abder Bénachour ( ex Brachay's blues band ) joue également avec les susnommés.Un son gros comme ça ! Discret et très efficace.
Aux claviers, Johan Dalgaard que l'on ne présente plus, tellement il a enchanté tous ceux qui l'ont vu sur scène avec Miguel.m & the BBB, Greg Szlapczynski, Amar Sundy...et la liste est longue !!!
A la guitare rythmique et au sax alto, Jérôme Cornélis, un véritable phénomène, âgé de 18 ans, autodidacte... il fera parlé de lui dans les années qui viennent, à peine 3 ans de guitare et c'est déjà un soliste remarquable,d'une grande maturité et au sax alto dans l'esprit et le son d'un David Sanborn, Maceo Parker .

En plus de ton travail personnel, tu es devenu il y a quelques temps, le guitariste rythmique de Fred Chapellier. Ca n'est pas trop difficile de concilier les deux ?
Non !!! pour être franc, j'aimerais que ce soit beaucoup plus dificile, cela voudrait dire que je ferais beaucoup de scène....ce qui n'est pas vraiment le cas !! Fred est un ami, un exceptionnel guitariste, j'aime beaucoup son univers et je prends énormémént de plaisir à jouer son répertoire et à partager la scène à ses côtés.

Est il difficile aujourd'hui de trouver des dates pour tourner, comment ça se passe ?
Pour moi OUI !!! en ce moment ce n'est pas évident, il faut démarcher à 200%, ensuite il y a «dates» et «dates» ou conditions si tu préfères... c'est plus gratifiant à tous les niveaux de se produire sur des scènes ( festivals, salles, smac...) que dans des bars....où j'adore jouer pour la proximité du public,le son....je ne me sens pas ou plus l'âme d'un «barroudeur», à jouer 150 dates par an de bars en bars pour de petits cachets, on le fait pendant quelques années, parcequ'on aime ça, on aime jouer !!! Ensuite les années passent et cela devient fatiguant....mais je respecte tout à fait ce choix quand c'en est un !!! car si on ne fait pas appel à vous sur de plus grandes scènes (festivals etc...), c'est peut-être aussi parce que vous n'en n'avez pas la stature !!... c'est un autre débat !!

Tu as joué du Blues, du Rock, ton premier album est très coloré et ne ressemble pas à ce que l'on connaît de toi. Comment c'est déroulé sa conception ?
J'ai composé cet album sur l'année 2003, j'avais une mallette remplie de mini-disc 74 min ( environ 30 ) de démo, essais, répètes pour créer cet album.....il est métissé à l'image de mes influences musicales certainement, mais aussi dans mon « état d'esprit « de l'époque, je n'ai pas voulu faire un album blues, juste l'envie de jouer ma musique.
il a été enregistré ici en Haute-Marne au studio de Faverolles ( 52 ) ( tapez Sound and Vision sur google ou autre ), un studio remarquable en pleine nature, un régal!! Avec Andréas Rathgeb, ingénieur du son et ami .

Quelles sont tes influences , qu'écoutes tu le plus souvent ?
Mes influences sont très diverses, au niveau guitaristes Jimmi Hendrix, Carlos Santana, Eric Clapton, Jeff Beck, Franck Zappa, SRV, Paco de Lucia, John Mc Laughin, Billy Gibbons, Vernon Reid,Pat Métheny, JJ Cale, Marc Knopfler... Au niveau musical, mes influences ( en vrac car j'en oublie !!)...ceux que j'ai déjà cités, en y ajoutant le flamenco ( le vrai !!) avec Paco de Lucia, El Camaron, El Cabrero, Juan Carmona....le jazz/fusion avec Weather Report, Miles Davis ,le jazz en général...j'aime beaucoup des pianistes tels que Bill Evans, Michel Petrucciani, Michel Camilo... En fait , j'écoute très peu de musique, mais sur ma platine en ce moment il y a Jimmi Hendrix, Vicente Amigo, Hadouk Trio, Bebo Valdez y el Cigala, Prince, Sylvain Luc, Karl .W. Davis accompgné par les Malted Milk, j'aime beaucoup ce cd.

Tu vas rentrer au JMV studio à Châlons en Champagne pour ton nouvel album. J'ai écouté Porque Te Vas et de toi à moi, c'est une merveille. Quelle couleur va revêtir cet album ?
Résolument plus blues, pas au sens roots du terme mais au niveau harmonique, il sera teinté blues/rock et aussi avec des titres accoutiques, disons folk/blues...je vais éssayer de trouver le bon équilibre...pour l'instant, j'ai fait environ 70 % de l'album....il me manque, si tu sais bien compter, 30% , mais surtout des euros pour le faire !!! et pour l'instant le compteur affiche Nine bellow Zéro !!!

Quand sera t'il disponible ?
Si tout va bien, courant 2006 !!!

Le travail en studio est particulier, notamment pour la conception d'un album, peux tu nous dire comment ça se déroule.
Cela dépend de l'orchestration et du morceau, il est des fois plus judicieux de jouer tous ensembles ( avec un chant témoin ), et refaire le chant ensuite... ou alors basse, batterie, guitare (avec chant témoin ou pas !) et ensuite le clavier et ensuite la guitare lead et le chant...cela peut être très varié...au bout de cela, il y a le mix qui est fondamental, vitale pour un cd, on peut avoir des super titres et si le mix est loupé, ça ne vaut rien !!

Quels sont tes projets après cela ?
Mes projets sont, de faire ce cd et de le jouer !!! je joue aussi avec Fred Chapellier en duo accoutique, avec sur scène ses chansons et quelques unes des miennes (beaucoup plus roots )...avec donc du chant en français et anglais ( quelques standards) et en espagnol pour ma part....sans compter la part d'improvisation indispensable !!

Tu peux nous parler de ton matériel ?
En instrument j'ai une Strat 97 Xavier Petit , une autre Strat de 84, une Télécaster body 95, une Epiphone ( le nom m'échappe !!!), une électroaccoustique Takamine et aussi une Jazz Bass...je suis également bassiste ( 2ans avec Miguel.m en trio / 4tet et 5tet ) et je remplace également ponctuellement Abder Bénachour avec Fred Chapellier. En amplis, un Bassman à lampes 60 watts couplé à un baffle 2xhp 100w Fane, un Peavey 50 watts à lampes et un vieux Zoom 60 watts transistor.

En attendant d'écouter ton deuxième petit, je te souhaite de continuer comme tu le fais et surtout ne changes rien (sauf peut être quelques bons vieux blues !!) Merci pour cette interview
C'était un plaisir, merci.

Propos recueillis par Rémi Charlet le 6 octobre 2005


RETOUR
© 2007/2008 Zicomania - tous droits réservés - Conception Rémi CHARLET - Réalisation Rémi CHARLET