Vers la fin des années 40, Gibson commença à produire des guitares éléctriques. Les nouveaux modèles équipés de micros, étaient destinés à des musiciens disposés à s'engager sur la voie des instruments éléctriques. Dans le même temps, Gibson commençaà utiliser des encoches sur ces guitares. Il n'était pas nécessaire de jouer trés haut sur le manche des guitares accoustiques faute d'un son inaudible. En revanche, avec l'aide d'un micro et d'une bonne amplification, une encoche offrait un accès plus aisé sur le haut du manche maintenant audible et utile sur le plan purement musical.




LA ES5 1951
la première guitare à trois micros qui fit son apparition en 1949. Chaque micros était doté d'un bouton de réglage individuel, ce qui lesrendaient difficilement maniables.





LA ES 350 1952
Crée en 1947, cette guitare lança le nouveau style des Gibson électriques. Les ES350 d'origine ne possédaient qu'un seul micro. Plus tard, elles furent remplacées par une version à deux micros avec réglage de volume pour chaque micro et un bouton central de réglage de tonalité en haut sous l'encoche. Elle fut abandonnée en 1956.





LA ES 175 DN 1960
La ES175 fut proposée avec deux micros dés 1953 et les hambuckers remplacèrent les micros à ressort unique à partir de 1957. On remarquera le cordier modifié. La 175 est toujours en production.





LA SUPER 400 CES
La version électrique de la monstrueuse Super 400 fit son apparition en 1951. La Super 400 a toujours été moins bien perçue que la L5 par les guitaristes en raison de son énorme caisse avec 11 cm de profondeur et 45 de large. Le nom du modèle de cordier est gavé sur celui-ci.





LA L5 CES
L'encoche pointue apparut vers 1960. A la fin de la décennie, Gibson revint à l'encoche arrondie. Les micros hambuckers furent montés à partir de 1957, remplaçant les éléments à ressort unique. La L5 est toujours fabriquée en quantité limité.





LA SUPER V CES
Cette guitare ressemble à la Super 400 et nacquit à la fin des années 70. Elle se caractérise par un cordier étrange qui permettait une tension individuelle des cordes. Chaque cordes passait au travers d'un doigt rotatif à la base duquel était placé une vis de réglage permettant de réduire l'inclinaison de chaque doigt. La Super V fut stoppée en 1987.





LA SWITCHMASTER ES5 1958
Cette nouvelle version de la ES5 apparut en 1955, dotée d'un réglage de volume et de tonalité pour chaque micro. L'interupteur en haut permettait la sélection d'un ou plusieurs micros. 1961 fut l'année de son arrêt.





LA ES295
Ce modèle apparut en 1952 rappelle la Les Paul dorée à caise creuse. Le cordier trapèze est caractéristique du style Les Paul. Cette guitare fut produite jusqu'en 1958 et une réedition fut lançée en 1990.





LA ES350 T 1960
La ES 350 T ne dura pas longtemps après avoir adopté l'encoche pointue que Gibson imposait sur ces électriques creuses. Une réedition apparut en 1977, 14 ans après le retrait du marché de celle-ci.





LA BURDLAND 1965
Gibson nomma ce modèle d'après les noms de deux guitaristes contry de cette époque: Billy Byrd et Hank Garland qui auraient suggéré certaines de ses caractéristiques. Elle présente une nouvelle caisse fine, un manche plus court et un cordier à boucle.





LA ES335 TDC 1961
Le rouge devint la couleur standard de la 335 dans les années 60. La plaque de protection plus courte fut adoptée en 1961, les boutons de contrôle métalisés existaient depuis 1960. En 1962, les repères de touches en point furent remplacés par des rectangles.





LA ES340 1969
Ce modèle commercialisé de 1969 à 1974 semble identique à la 335. Par contre, le selecteur de micros est à trois voies, ce qui permettait de déphaser ceux-ci






LA ES345 TN 1959
Fabriquée de 59 à 1980, elle s'intercalait entre la 335 et la 355. Elle est reconnaissable aux blocs divisés et inclinés de la touche. Elle était équipée d'un circuit stéréo et d'un sélecteur Varitone à six voies.






LA ES330 1961
Malgré sa forme et sa date de lancement, 1959, cette guitare était dépouvue du bloc de bois central dans la caisse. Son manche avançait plus loin sur la caisse, la jointure placée à la seizième frette et un cordier trapèze.On remarquera l'absence d'incrustations sur la tête.




RETOUR
© 2007/2008 Zicomania - tous droits réservés - Conception Rémi CHARLET - Réalisation Rémi CHARLET